Toute l'équipe d'Alain Couétil en diaporama

L'équipe de la Horseraie

1er juillet 2006. Young Poli remporte haut le sabot le Derby de l’Ouest. Il met en lumière le travail d’un homme, Alain Couétil, et de toute son équipe dans une épreuve phare du calendrier de l’Ouest dans laquelle il sellait également le troisième, Berryville, acquis à réclamer quelques semaines plus tôt. Entre ses deux représentants se classait un pensionnaire d’André Fabre, Brodimix.
André Fabre, le numéro 1 des entraîneurs français, chez qui il a passé 19 ans de sa vie. Il entre en effet à son service en 1985 comme cavalier d’entraînement puis devient son assistant pendant 7 ans. « Une école dure mais formidable. Chaque jour, c’est la recherche de la perfection, un travail exigeant et rigoureux. C’est une discipline ».
Imprégné de cette culture, il décide de mettre en pratique cette expérience pour son propre compte en s’installant à Senonnes en janvier 2005.
Sa ligne de conduite : valoriser ses chevaux. Pour cela, le maître-mot est la patience. « Pour qu’un cheval puisse exprimer son meilleur potentiel, il ne faut pas brûler les étapes. Sinon, vous diminuez le rendement de votre cheval ». D’où la nécessité de préparer un programme spécifique, jalonné d’objectifs, pour chaque cheval. « Mon but n’est pas de faire un maximum de gagnants, mais de ménager la carrière d’un cheval pour l’emmener au maximum de ses possibilités »... et ainsi de remporter de belles courses.
Issu d’une grande famille d’hommes de chevaux, Alain Couétil veille sur la carrière d’environ soixante dix chevaux avec toute une équipe qui travaille selon ses principes : une vingtaine de personnes, dont notamment Samuel (son adjoint), Adrien Fouassier et Guillaume Fourrier qui sont ses jockeys de plat et Hubert Terrien qui est celui d'obstacles. Quant à Josiane, sa compagne, elle gère notamment tout le secteur administratif. Enfin, Bruno Poirier est le principal transporteur de ses chevaux.

Bref, si l’on voulait résumer la philosophie d’Alain Couétil, il suffirait d’évoquer l’amour du cheval et l’esprit de compétition.